mardi 2 octobre 2012

Pourquoi je ne voterai plus PS

C'est dit, le PS n'aura plus ma voix. Pourquoi?

Tout d'abord parce qu'il faut bien avouer que depuis l'accession au pouvoir d'Hollande, le PS fait tout sauf une politique de gauche.

Expulsions de Roms en masse, et légitimation de pogroms ou ratonnades menées par des milices civiles sans lien avec les forces de l'ordre. Dès qu'il s'agit des Roms, tout est permis. Ils sont devenus les boucs émissaires d'une société qui refuse catégoriquement de se remettre en question, au point de blinder ses oeillères déjà bien renforcées.

Taxes et hausse des prix; au mépris des plus désargentés et des plus nécessiteux de nos concitoyens. Le tout sous couvert de bonnes paroles comme d'habitude. (La taxe CACA sur les retraites, les hausses du prix de la bière et du tabac.)

Une prise de position médiatisée à outrance mais tout à fait inutile face aux plans sociaux en cascade, notamment et surtout pour les hauts-fourneaux de Florange en Moselle, dont la fermeture a été bizarrement annoncée le lendemain du speech télévisé du Ministre du Bandage Mou, Mr. MoutonBour.

Des baisses ridicules du prix de l'essence, à l'heure où le bassin pétrolier du Proche Orient prend feu chaque jour un peu plus, et un manque de réaction face à la souffrance et l'agonie du peuple Syrien, qui doit se débrouiller seul, sans soutien de puissances occidentales (je le reconnais, la France n'est pas seule fautive dans l'affaire).

En votant Hollande le 6 Mai dernier, j'attendais, outre le départ du nain et de sa bande de mafieux, une vraie politique sociale, et la volonté traduite en fait de mettre l'économie au service du peuple et non le contraire. J'attendais une vraie politique d'écologie et non des mesurettes ridicules et impossible à appliquer (la fermeture de la centrale de Fessenheim, alors qu'on est même pas foutus de se débarrasser de celle de Brennilis, et qu'elle est encore plus dangereuse maintenant qu'avant.)

J'attendais une politique d'immigration basée sur la terre d’accueil et non le renvoi encore plus massif des clandestins vers la misère au mieux, la mort programmée au pire. C'était bien la peine d'abroger la circulaire Guéant si c'était pour faire, en terme de nombre stricto sensu, encore pire.

J'attendais des ministres qu'il restent à leur place, et non qu'ils donnent leur avis (le plus souvent dans les médias) sur tout et n'importe quoi (Valls sur la corrida, Duflot sur le traité européen). J'attendais d'un président qu'il fasse autre chose que parader devant les caméras, rouler des mécaniques sur TF1 et rester à rien foutre le reste du temps.

J'attendais, enfin, une vraie politique responsable et censée, au lieu d'une politique d'austérité tapant sur les plus démunis. Si c'était pour avoir ça, autant rester avec la droite, on était servis, merci beaucoup !!

Pour toutes ces raisons, et aussi parce que c'est la deuxième fois qu'on fait confiance à une gouvernance de gauche et la deuxième fois qu'on se plante, je ne voterai plus PS. Je garderai ma voix pour l'extrême gauche. Le PC, Front de Gauche, EELV... un vote près du peuple, pour des gens du peuple et non des énarques sortis d'on ne sait quelle boîte à fric et qui se permettent de nous donner des leçons alors qu'ils vivent à mille lieux de notre réalité.

Hasta la victoria siempre, on les aura !!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire